Anny Duperey
 

La Guerre de Troie n'aura pas lieu

 

Dernière modification : 6 juin 2004

 

Accueil

Actualité

Sa biographie

Galerie photos

Revue de presse

Filmographie

Au Théâtre

Ses livres

Forum

Liens

Contacts

Au Théatre de la ville
D'après Jean Giraudoux
Mise en scène : Jean Mercure
Musique : Marc Wilkinson
Costumes : Yannis Kokkos

Avec en 1971 :
Anny Duperey : Hélène de Troie
José-Maria Flotats : Hector
Michel De Ré : Ulysse
Maurice Chevit : Demokos
Louise Conte : Hécube
Francine Bergé : Andromaque
Anne Doat : Cassandre
André Valtier : Priam
Dominique Maurin : Pâris
Jandeline : La Paix
Isa Mercure : Iris

1971

Avec en 1976 :
Anny Duperey : Hélène
Pierre Santini : Hector
Jean Piat : Ulysse
Claude Piéplu : Demokos
Rosy Varte : Hecube
Geneviève Fontanel : Andromaque
Françoise Marie : Cassandre
Paul-Emile Deiber : Priam
Lambert Wilson : Pâris
Michel Creton : Oiax
Bernard Giraudeau

Résumé

   Le Troyen Pâris, fils de Priam, a enlevé la très belle Hélène, reine de Sparte. Ménélas, son mari, menace de déclencher la guerre si Hélène ne lui est pas rendue. Hector, prince de Troie, fait tout pour convaincre son frère Pâris de laisser partir Hélène, et éviter ainsi la guerre.
   Entre ceux qui veulent la guerre, ceux qui ne la veulent pas, le combat des mots s'engage... La guerre de Troie aura-t-elle lieu ?

 

Commentaires

   Les uns pour la guerre, les autres contre, les arguments s'échangent, teintés d'ironie et parfois d'un peu de cynisme. Giraudoux a su glisser la philosophie dans les propos. Et, sous-jacent, à peine cachées, quelques allusions aux évènements de l'époque (1935).
   Les décors et les costumes de cette pièce montée par Jean Mercure sont magnifiques, et la beauté d'Anny Duperey est à la hauteur de celle d'Hélène.

 

   Un livre plutôt atirant mais les personnages sont durs à identifier et on se mélange les pinceaux, c'est très dommage d'être obligés d'avoir un "mémo" afin de se souvenir les differents personnage. Belle idée de parler d'un sujet et d'un évènement qui a marqué l'Histoire avec de l'humour et un language familer ! pas mal...
aurel', 68 500 - Note : 6/10

 

Donnez votre avis

 

Anecdotes

   Cette pièce a été représentée la première fois le 22 janvier 1971 et les représentations se sont succèdées pendant une dizaine d'années, subissant de nombreux changements de distribution. Seule Anny Duperey dans le rôle d'Hélène est restée jusqu'au bout, ce qui fut son rôle principal de toute sa carrière au théâtre.

   C'est pendant la tournée à New York qu'elle rencontre Bernard Giraudeau qui deviendra le père de ses enfants.
Les anglophones peuvent visiter un très beau texte à propos d'Hélène de Troie lors de la tournée à New York : http://home1.gte.net/thespian/Tales/helen.html.

   Cette pièce a été enregistrée en cassette vidéo.

 

Revue de presse

« Dans le décor dun blanc éclatant baigné de lumière, réalisé par Yannis Kokkos, des jeunes gens heureux se dorent au soleil. José-Maria Flotats-Hector est si joyeux de retrouver sa jeune femme Andromaque (Francine Bergé) quil la soulève dans ses bras et la fait tournoyer dans les airs. Pour la première fois la belle Hélène, jouée par Annie Duperey, nest plus blonde mais aubrun et le metteur en scène permet à cet otage du destin - malgré la tête obtuse dont parle le texte dêtre intelligente et sensible. Interprétation en général acceptée par la critique qui découvre ici une actrice séduisante, presque nue sous une robe moulante. »
Commentaires de Colette Weil, dans "La Guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean-Giraudoux, édition Bernard Gasset

 

Accueil | Actualité | Sa biographie | Galerie photos | Revue presse | Filmographie | Théâtre | Ses livres | Forum | Liens